L'isoloir

Municipales 2014: journal de campagne à Paris

De nouveaux bus diesel rouleront en 2014 à Paris… à qui la faute?

De nouveaux bus diesel à Paris malgré la pollution

Alors que Paris suffoque déjà sous un nuage de pollution, de nouveaux bus diesel arriveront dans nos rues en 2014… A qui la faute? Aux écolos, a accusé dimanche la candidate PS à la mairie de Paris Anne Hidalgo, qui revendique dans cette campagne sa volonté de sortir du tout diesel. Elle a accusé EELV d’avoir voté en décembre dernier le renouvellement d’une partie du parc de la RATP avec des bus roulant au diesel, alors que ses représentants au STIF, eux s’y sont opposés en vain…

L’accusation a fait sortir de ses gonds Pierre Serne, le vice-président EELV du Syndicat des transports parisiens (Stif).  « C’est un sale mensonge et je lui conseille de dire la vérité parce que campagne ou pas je lui ferai un procès!« , s’est-il aussitôt emporté sur twitter.
Anne Hidalgo faisait allusion à une délibération du Stif datant du 11 décembre 2013. Celle-ci actait enfin la sortie définitive du diesel pour les 9.000 bus Parisiens en interdisant désormais de passer commande de véhicules diesel pour privilégier l’hybride ou le gaz naturel. Un vote alors qualifié d‘ »historique » par le candidat écologiste à la mairie de Paris Christophe Najdosvki. Mais ce texte validait aussi au passage la commande d’ultimes bus diesel devant entrer en service en 2014… en pleine campagne municipale donc. Du coup, les représentants d’Anne Hidalgo avaient voté contre.

Le texte ne remettant pas en cause les marchés déjà passés, « la RATP va continuer de recevoir, en 2014, 260 bus standard diesel et 65 bus articulés diesel soit au total 325 bus, prolongeant jusqu’en 2030 la circulation de bus diesel sur l’ensemble du réseau RATP, ce qui n’est pas acceptable« , expliquait alors dans un communiqué Julien Bargeton, adjoint aux transport du maire de Paris et administrateur PS au conseil du Stif.

« Tu mens! »

Le vote « contre » des socialistes avait déjà fait s’étrangler à l’époque les écologistes. Car ce texte, argumentent-ils, ne faisait que valider une commande en réalité actée par le Stif en février 2012, avec l’approbation à l’époque des élus UMP et… PS. Les élus EELV avaient, eux, voté contre cette nouvelle commande de bus diesel, résultant d’un appel d’offre lancé en 2011. D’où la colère de Pierre Serne aujourd’hui à l’égard de Julien Bergeton: « tu mens ! Le dernier achat a été voté en 02/13 et tu l’as voté, pas nous! ».

Au vu de la situation actuelle, la commande de nouveaux bus diesel -même si la nouvelle génération est beaucoup moins polluante que la précédente- n’était pas une idée brillante et les élus socialistes comme UMP ont pour le moins traîné à prendre la mesure du problème de santé publique posé par les émission de particules fines. Après la conversion du PS au « zéro diesel », fallait-il pour autant annuler, même tardivement, la commande de nouveaux bus comme ils ont tenté de le faire en décembre dernier? Julien Bargeton assure qu’une remise en cause de la commande était encore possible. Pierre Serne jure que non: « Les bus commandés auraient dû être payés et ça aurait empêché le renouvellement de vieux diesel« , encore plus polluants, souligne-t-il sur twitter. Reste une certitude: les bus diesel flambant neufs qui arriveront cette année dans nos rues rouleront -et pollueront- jusqu’en… 2030.

Christine Ollivier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16/03/2014 par dans Uncategorized, et est taguée , , , , , , , , , .

@coll7533 sur Twitter

https://www.twitter.com/coll7533

L’isoloir: la campagne des élections municipales 2014 à Paris

%d blogueurs aiment cette page :