L'isoloir

Municipales 2014: journal de campagne à Paris

Dati super zen, « hackathon », Hidalgo se fâche avec les scooters… Brèves de campagne

Rachida Dati

Photo Twitter @datirachida

  • Rachida Dati dans un fauteuil

Rachida Dati en difficulté dans son VIIe arrondissement ? Pas vraiment. Au contraire, elle frôlerait l’élection dès le premier tour. Avec 49% d’intentions de vote au premier tour des municipales selon un sondage TNS-Sofres pour le Nouvel Observateur et RTL, Rachida Dati laisse loin derrière ses dissidents UMP, Michel Dumont et Christian Le Roux. Ils sont crédités de respectivement 11 et 9% des voix, quand la liste PS-PC en recueillerait 20%. La maire sortante serait réélue au second tour avec 53% des suffrages. De quoi aborder la campagne sereinement…

  • Hidalgo fait son « hackathon »

Anne Hidalgo a décidé de mener une campagne 2.0. Après s’être dotée d’un nouveau logiciel pour muscler ses opérations de porte-à-porte, elle organise les 25 et 26 janvier le « premier hackathon politique ». Développeurs, designers, graphistes, rédacteurs, et autres codeurs sont conviés tout le week-end dans son local de campagne pour « inventer de nouveaux outils de campagne ».

  • Municipales : premier round télé le 29 janvier

Le premier débat télévisé de la campagne municipale à Paris aura lieu le 29 janvier à 18h30 sur LCI et Europe 1. En plateau pour 90 minutes d’échanges : les deux favorites Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet, mais aussi Christophe Nadjovski (Europe Ecologie-les Verts), Danielle Simmonet (Front de gauche) et Wallerand de Saint-Just (FN). Le débat sera aussi accessible en vidéo sur MYTF1News.fr, Europe1.fr et Leparisien.fr.

  • Deux-roues : la volte-face d’Hidalgo

« Le stationnement doit être payant pour tout le monde », affirmait Anne Hidalgo le 13 janvier sur France-Bleu 107-1. « Tout le monde doit quand même acquitter un petit peu lorsqu’il est sur l’espace public ». La candidate socialiste répondait à une demande d’une association de piétons qui réclamait le paiement du stationnement pour les scooters qui envahissent les trottoirs parisiens.

Colère des principaux intéressés : la section parisienne de la Fédération française des motards en colère appelle aussitôt à manifester le 1er février, et Nathalie Kosciusko-Morizet s’empare du sujet. « Alors que 150.000 deux-roues circulent à Paris, seules 18.000 places ont été créées depuis 2006. Sans solution, les deux roues sont contraints de stationner sur les trottoirs, bien souvent de manière anarchique », souligne son équipe dans un communiqué. « Avec Anne Hidalgo, ce sera donc la double peine pour les deux-roues. Non seulement ils devront payer des places de stationnement inexistantes, mais continueront de subir la verbalisation à outrance des agents de la Préfecture de Police (+26 % entre 2010 et 2011) ».

La Fédération Française de la Ligue de Défense des Motards s’est aussi fendue d’une lettre à la candidate PS pour protester. D’où une spectaculaire volte-face d’Anne Hidalgo dans un communiqué publié le 20 janvier. « Il me semble nécessaire de préserver la gratuité du stationnement des deux-roues motorisés en surface », assure-t-elle désormais, en affirmant vouloir « créer 20 000 nouvelles places de stationnement, à la fois en surface et en sous-sol ».

Christine Ollivier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24/01/2014 par dans Uncategorized, et est taguée , , , , , , , , , , .

@coll7533 sur Twitter

https://www.twitter.com/coll7533

L’isoloir: la campagne des élections municipales 2014 à Paris

%d blogueurs aiment cette page :