L'isoloir

Municipales 2014: journal de campagne à Paris

Porte-à-porte: le logiciel miracle d’Anne Hidalgo

La candidate PS à la mairie de Paris Anne Hidalgo

Anne Hidalgo en compagnie de ses têtes de liste, en octobre dernier

Savoir à quelle porte frapper, si la personne qui vous ouvrira est un électeur hésitant ou un sympathisant prêt à s’engager, et si un militant est déjà passé la voir auparavant : c’est le genre de services précieux qu’offre le logiciel « 50+1 » sur lequel s’appuie désormais Anne Hidalgo pour maximiser l’impact de sa campagne de porte-à-porte à Paris.

Bien loin des méthodes classiques d’une technique vieille comme la politique, chaque militant socialiste dispose aujourd’hui d’une application sur son smartphone qui lui fournit un plan du quartier et surtout un itinéraire ciblant les immeubles-clés. Inutile, en effet, d’aller user ses semelles dans un quartier acquis à la droite.

Pour déterminer le profil des électeurs, les créateurs de ce logiciel inspiré des techniques utilisées en 2008 lors de la campagne de Barack Obama aux Etats-Unis s’appuient sur les données électorales minutieusement recueillies dans les bureaux de vote (niveau d’abstention, résultats électoraux…), mais aussi sur des données économiques et sociales telles que celles fournies par l’INSEE, qui ont récemment permis la réalisation d’une carte de France détaillant le niveau de revenu des habitants par zones de 200 mètres de côté…

« Fonctionnalité NSA »

Une fois la porte ouverte, le militant peut ensuite noter dans l’application la réaction de l’électeur, préciser s’il hésite encore (dans ce cas il faudra sans doute repasser), s’il pourrait devenir un donateur, voire un militant. S’il a pris soin de récupérer son adresse mail, la plate-forme permet de faire parvenir à l’électeur des messages de campagne en fonction des thématiques auxquelles il s’est montré sensible (impôts, éducation, sécurité…). Histoire d’être assuré de faire mouche à tous les coups. Une option baptisée ironiquement « fonctionnalité NSA » permet même de savoir si le destinataire d’un mail l’a ouvert et quel est son taux d’ouverture des mails de campagne….

Le logiciel a été développé par trois jeunes gens qui ont fondé leur agence en stratégie électorale, LMP. Guillaume Liegey, Arthur Muller et Vincent Pons ont fait leurs classes aux Etats-Unis, où ils ont pu observer de près les techniques des équipes de Barack Obama. Les trois hommes ne sont pas des inconnus au PS, puisqu’ils ont été chargés de la campagne de porte-à-porte de François Hollande en 2012 : 5 millions de portes frappées par 80.000 volontaires. Et l’impact a été non négligeable selon une étude réalisée ensuite par leur agence.

Objectif: 200.000 portes frappées d’ici la fin de la campagne

Sur 22.000 bureaux de vote sélectionnés au hasard, le vote pour François Hollande est supérieur de 3,1 points dans les 80% qui ont fait l’objet d’une campagne de porte-à-porte par rapport aux 20% n’ayant pas été visités. Et le vote en faveur de Marine Le Pen y est systématiquement inférieur. « Les voix supplémentaires pour le candidat socialiste venaient d’électeurs qui, sans le porte-à-porte, auraient voté pour Marine Le Pen. Certains électeurs votent pour le Front national car il se sentent éloignés de la politique. En les écoutant, nous les avons convaincu de changer leur vote », expliquait Guillaume Liegey dans une interview à l’Express publiée en novembre 2013.

Des résultats qui ont apparemment convaincu Anne Hidalgo. Alors que le logiciel a été adopté fin 2013 par le PS pour équiper ses candidats aux municipales et aux européennes, la candidate à la mairie de Paris l’utilisera pour la première fois samedi lors d’une grande opération de porte-à-porte. « L’objectif est à présent d’atteindre les 200.000 portes frappées d’ici la fin de la campagne, contre initialement 135.000 prévues. Aujourd’hui, ce sont déjà plus de 40.000 portes qui ont été frappées », détaille son équipe dans un communiqué. L’opération sera relayée sur les réseaux sociaux via le hashtag #PàP. Bienvenue dans la campagne 2.0.

Christine Ollivier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16/01/2014 par dans #Paris2014 - Scrutin, Hidalgo, PS, SCRUTIN, Uncategorized, et est taguée , , , , , .

@coll7533 sur Twitter

https://www.twitter.com/coll7533

L’isoloir: la campagne des élections municipales 2014 à Paris

%d blogueurs aiment cette page :