L'isoloir

Municipales 2014: journal de campagne à Paris

Municipales 2014 à Paris: Hidalgo, l’héritière

Anne Hidalgo sur scène au Bataclan

Anne Hidalgo se revendique « l’héritière » de Bertrand Delanoë pour Paris

Au revoir Bertrand, bonjour Anne. Le PS parisien a convié mardi soir quelque 1.500 personnes au Bataclan pour assister au passage de témoin entre celui qui dirige Paris depuis près de 13 ans, Bertrand Delanoë, et celle qu’il voudrait bien voir lui succéder: Anne Hidalgo. Le tout sous l’œil d’un auguste aîné, l’ancien Premier ministre Lionel Jospin, présent au premier rang mais muet.

« Parce que j’aime passionnément Paris, je lui souhaite pour l’avenir le meilleur, ou plus exactement la meilleure« , a lancé Bertrand Delanoë après avoir tressé des lauriers à sa premier adjointe. De quoi renforcer les critiques de l’UMP qui raille « l’héritière » de l’hôtel de ville. Ces attaques « agacent » le maire sortant mais Anne Hidalgo, elle, a décidé d’en faire une arme.

« Je suis une héritière »

Désormais seule en scène pour clôturer le premier grand meeting de sa campagne municipale, la candidate socialiste dit sa « gratitude » au maire sortant.  « Bertrand Delanoë m’a donné ma chance (…) Je lui succède à cette tribune. C’est un honneur, c’est un symbole et… je voudrais aussi que ce soit un heureux présage. » Auprès de Delanoë, « j’ai appris« , souligne celle qui défend « l’audace » pour autant qu’elle soit « fondée sur l’expérience« .

Alors, oui, « je suis une héritière!« , réplique-t-elle. « Nous sommes tous des héritiers!« , lance celle qui « revendique » sa « fidélité » à l’action menée par Delanoë. « Devrais-je avoir honte de ce que nous avons fait pour Paris« , et que les Parisiens « ne découvrent plus l’actualité de leur ville dans la chronique judiciaire?« , attaque Anne Hidalgo, en référence aux affaires de la droite parisienne sous Chirac ou Tiberi, « frais de bouche » et autres faux électeurs. « Bien sûr, il est des héritages plus difficiles à assumer que d’autres…« , ironise-t-elle.

« L’imposture » NKM

Et « l’héritière » de rejeter sa probable rivale UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet, dans les rangs du « conservatisme« .  « Le conservatisme existe. Quel que soit le visage qui le présente, il reste un conservatisme (…) Qu’est ce que le conservatisme? C’est s’abstenir de faire un choix » sur le mariage pour tous, ou se faire la « porte-parole d’un discours régressif sur l’identité nationale « , martèle Anne Hidalgo à l’intention de l’ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy. « Avec moi, nulle imposture ni schizophrénie« , promet-elle. « Oui la bataille est lancée. Je ne vous décevrai pas. »

Christine OLLIVIER

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 28/05/2013 par dans Hidalgo, PS, et est taguée , , , , , , , , , , , , .

Navigation

@coll7533 sur Twitter

https://www.twitter.com/coll7533

L’isoloir: la campagne des élections municipales 2014 à Paris

%d blogueurs aiment cette page :